Imane Ayissi est présent aux défilés haute couture pour montrer que l’Afrique est debout 

Parti du Cameroun en 1992 pour s’installer en France, Imane Ayissi est, aujourd’hui, membre invité du très prestigieux calendrier officiel de la haute couture parisienne.

C’est la danse qui a certainement modelé la silhouette Imane Ayissi, le mouvement qui emporte les tissus qui se déploient dans l’espace.

Imane Ayissi est né au Cameroun. Sa mère, une Miss Cameroun a certainement influencé son parcours. Il a démarré une carrière de danseur, au sein du Ballet National du Cameroun. Et parallèlement, il s’investit dans la mode. Pendant plusieurs années, il collabore avec des chorégraphes et des artistes. Il poursuit une carrière de mannequin auprès de Saint Laurent, Cardin, Alaïa…

C’est à l’époque où il s’installe à Paris au début des années 90, qu’il décide de se consacrer exclusivement à la couture. Sa double culture, double richesse, double outil pour investir les champs des possibles dans le domaine de la création concourt au rayonnement de sa créativité. Il magnifie la femme avec les fameux plissés, drapés qui marquent ses créations. La collection haute couture est intitulée«Akouma», «richesse» pour honorer ce qu’on peut avoir dans la vie culturellement ou financièrement. Très sensible aux questions liées à l’environnement, Imane Ayissi utilise et transforme du raphia, en une cape élégante que l’on porte sur une longue robe de soie. Il privilégie les teintures naturelles et le coton biologique.



%d blogueurs aiment cette page :