L’ombre du miracle né de la collection de robes de mariées de Sandra Mansour

Diplômée des beaux-arts, Sandra Mansour intègre les ateliers Élie Saab. Ensuite, elle rejoint Marangoni, à Paris, pour se perfectionner en création dans le domaine de la mode.

Elle rentre ensuite au Liban, son pays d’origine, avec le désir de se positionner en tant que créatrice dans un secteur largement dominé par les hommes. Elle monte son atelier et lance sa première collection.http://moifemmes.com/wp-content/uploads/2019/01/imb_staeb2.mov

Et, c’est dans le cadre somptueux d’un hôtel particulier parisien, que Sandra Mansour a présenté une collection de robes de mariée prêtes à porter. Elle se dit mariée à ses propres robes. C’est dire le lien qui l’unit à ses créations ! On se souvient qu’en 2017, elle signait la robe d’Ekaterina Malysheva lors de son mariage d’avec le prince Ernst August de Hanovre. L’ombre d’un miracle, c’est l’intitulé de cette collection où l’on trouve des corsets brodés, beaucoup de transparence, de la mousseline de soie plissée, des broderies florales…

Avec une scénographie savamment étudiée, le visiteur déambule dans l’immense appartement, croisant ça et là, de jeunes mariées assises ou endormies sur un lit à baldaquin couleur rouge. Au détour de chaque embrasure de porte, c’est un véritable conte qui est offert. La mariée entraîne les invités dans son monde féerique. La lumière tamisée sublime ces robes au point de les immortaliser en toiles. De l’art … @sandramansour @giorgiaviolacom #romantic #pfw #hautecouture #palais #milleetunenuit #rêveries #dentelles #broderies



%d blogueurs aiment cette page :