MoiFemmes | Édouard Philippe monte dans l’ambulans avec le président Macron
50924
post-template-default,single,single-post,postid-50924,single-format-standard,qode-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.11, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Édouard Philippe monte dans l’ambulans avec le président Macron

« Macron, banquier technocrate, est en marche. En latin on dit ambulans » écrivait Édouard Philippe dans Libération, il y a quelques semaines…
A peine nommé par le président Macron, Édouard Philippe fait deja l’objet de critiques acerbes. « Il fait penser à Trevor Philips, le psychopathe de GTA 5 et ça inquiète pas mal les gamers. »
Le nouveau premier ministre a donc un sosie virtuel et on le qualifie également de cancre de l’assemblée…
C’est un fidèle lieutenant d’Alain Juppé. Et en quinze ans de vie politique, marquée par des allers-retours vers le privé, l’énarque s’est fait remarquer en écrivant deux romans politiques, il a fait l’objet d’un documentaire et tout récemment a rédigé des chroniques sur la campagne présidentielle dans Libération. Il a quitté l’équipe de campagne Fillon en mars, en raison des affaires qui visaient ce dernier. Edouard Philippe fait du sport. Il boxe trois fois par semaine tôt le matin. Il est réputé pour son ouverture et compte des amis dans tous les bords politiques. Il parle parfaitement l’allemand. C’ est un amoureux des lettres.
Reste à voir si, finalement, ce quinquennat va se dérouler comme dans son roman politique « Dans l’ombre » aux édition Lattès, où rien ne se passe comme prévu.



%d blogueurs aiment cette page :