MoiFemmes | L’amour est mort …. L’AMOUR NE COURT PLUS LES RUES : DISPARITION DE JEAN-LUC DUEZ
50742
post-template-default,single,single-post,postid-50742,single-format-standard,qode-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.11, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

L’amour est mort …. L’AMOUR NE COURT PLUS LES RUES : DISPARITION DE JEAN-LUC DUEZ

Au début des années 2000, le graffiti Amour apparait partout dans les rues de Paris soigneusement tracé en blanc, généralement au Posca. Amour sur les vitrines des bars, sur des voitures et sur le sol des trottoirs de la capitale. Un grand mystère planait autour de l’auteur du message. Femme, homme ? En réalité, il s’agit d’un artiste peintre, Jean-Luc Duez éconduit par une femme qu’il aime, de manière obsessionnelle.



%d blogueurs aiment cette page :