MoiFemmes | Hommage : le 15 avril 1980 disparaissait Jean-Paul Sartre, philosophe, écrivain, compagnon de Simone de Beauvoir
50661
post-template-default,single,single-post,postid-50661,single-format-standard,qode-core-1.1,ajax_fade,page_not_loaded,,brick-ver-1.11, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

Hommage : le 15 avril 1980 disparaissait Jean-Paul Sartre, philosophe, écrivain, compagnon de Simone de Beauvoir

“Chaque homme doit inventer son chemin.”
Écrivain, fondateur et directeur de la revue Les Temps modernes (1945), il est connu pour son œuvre philosophique, littéraire et ses engagements politiques avec les courants gauchistes dans les années 1970.
Il a toujours rejeté les honneurs, en refusant notamment, le prix Nobel de littérature en 1964. Il a uniquement accepté le titre de docteur honoris causa de l’Université de Jérusalem en 1976.
Il a partagé sa vie avec Simone de Beauvoir, grande figure du féminisme. Tous deux se sont influencés mutuellement. Sartre nous laisse une œuvre considérable avec des romans, essais , pièces de théâtre, écrits philosophiques et biographies. Son oeuvre philosophique majeure, « L’Être et le Néant » est son premier essai rédigé pendant la guerre.
Principales oeuvres :
* La Nausée (1938)
* Le Mur (1939)
* Les Mouches (1943)
* L’Etre et le Néant (1943)
* Huis clos (1945)
* L’âge de raison (1945)
* L’existentialisme est un humanisme (1945)
* Morts sans sépulture (1946)
* La Putain respectueuse (1946)
* Réflexion sur la question juive (1947)
* Les mains Sales (1948)
* Le Diable et le Bon Dieu (1951)
* Les Séquestrés d’Altona (1959)
* Critique de la raison dialectique (1960)
* Les Mots (1964)



%d blogueurs aiment cette page :